Site OFFICIEL - Official Website - La Demeure du Chaos - Abode of Chaos
thierry ehrmann Blog - thierry ehrmann

Borderline Biennial 2007 - About us

Le blog de la Borderline Biennial, de thierry Ehrmann et de la Demeure du Chaos,
cliquez-ici !!!

 

LE FILM - 72 minutes - Adults Only/Adultes avertis - est en ligne !!!

http://blog.ehrmann.org/films/abode_of_chaos.html

Pour le télécharger cliquez l'image ci-dessous :

I see no evil

Voir la Bande Annonce :
voir la video adult only/adulte avertis

 

Un autre regard sur la Borderline Biennial par Etienne Perrone
(Video Adulte / Adults Only)

 

Entrée libre réservée à un public adulte et averti. Pour chaque performance, nous sommes limités à un nombre restreint de participants. L'absorption de la pilule DDC ainsi que son échographie constitue votre laissez passer obligatoire pour disparaître dans le monde de la Borderline Biennial.

adult only/ adulte averti

L'autre regard d'Etienne Perrone en 27 minutes en mode streaming adult only /réservé aux adultes

No program
La Borderline Biennial
se refuse à un programme, les seuls mots seraient :

Apparition, annonciation, avènement, commencement, création, éclosion, émergence, épiphanie, éruption, esprit, évocation, explosion, fantôme, forme, hallucination, irruption, magie, manifestation, PMD , spectre, théophanie, venue, vision…

Borderline Biennial & Blog thierry ehrmann
Tous savoir sur la Borderline Biennial, cliquez-ici!

 

La suite sur le Blog >>>

23 septembre 2007 18:27

Borderline Biennial @ DDC 041 Borderline Biennial @ DDC 034 Borderline Biennial @ DDC 045 DSCN0501 DSCN0477 DSCN0483 DSCN0525

Ré-initialisation 0.1 du Bios DDC-ET, reprise des fréquences et re-compilation du kernel avec une nouvelle sous-couche... L'upgrade Low-tech est chargée. L'absorption de la pilule DDC pour chacun d'entre nous commence à produire ses effets secondaires ; il faut attendre en général 5 jours... Modification des rythmes organiques, le SNC se recompile en retro-virus. Nous sommes prêts, le 7ème jour après la pilule permet de voir l'avènement.

22 septembre 2007 17:46

punish yourself 8pics

Beaucoup de questions par mails sur les rapports entre la DDC et la Borderline. Il existe une différence entre la Borderline et la Demeure du Chaos (DDC). Notre TAZ est quelque part à la jonction de nos oeuvres paganistes, elle est une intensification du quotidien ; elle est en partie dans l'Internet profond et dans les interstices de la DDC. Nos modèles de force ont quelque chose de semblable avec les attracteurs étranges. Comme l'indique l'équation de Mandelbrot, nous voyons dans un monde fractal des cartes dans les cartes jusqu'aux limites de notre SNC. La DDC serait alors la carte du monde et la Borderline aurait des zones de chaos caché dans les cartes de la DDC ultimement non contrôlable. Toutes les lignes n'apparaissent pas dans la DDC et deviennent des éthers dans l'Internet profond. Ces lignes sont entre l'émergence et l'éruption. Notre théorie du Chaos est belle et bien l'impossibilité à tout système de contrôle universel d'aboutir.

La carte à l'échelle 1:1 de la DDC est pleine d'énergies, de passages secrets, d'irruptions. La Demeure du Chaos est une grille abstraite, elle ne représente pas la Terre à l'échelle 1:1, des complexités fractales existent dans nos performances, elles sont les immenses cartes qui échappent aux regards. La DDC pourrait être une carte fermée, mais la Zone Autonome de la Borderline est ouverte.

Nous devons pénétrer le merveilleux dans la vie à travers la folie. Je revendique pleinement ma folie sociale et juridique. Je vous rappellerai que l'art est la rencontre avec la folie. André Breton, alors étudiant en médecine en 1916, est confronté à la folie. Il retient l'importance des mots écrits ou dits par les fous ainsi que la beauté de leur pensée. Le pouvoir de création de la folie, le rêve, l'association d'idées incontrôlées, constituent l'émergence du merveilleux. La Borderline est un esprit chamanique qui va infecter la Matrice comme un retro-virus. Elle est selon moi le vrai sens du Cyber-punk.

Ré-initialisation 0.1 du Bios DDC-ET, reprise des fréquences et re-compilation du kernel sous 27 heures... L'absorption de la pilule DDC pour chacun de nous commence à produire ses effets secondaires ; il faut attendre en général 5 jours...

21 septembre 2007 19:35

Plongée dans les eaux profondes, la Borderline Biennial va au-delà des contre-cultures, elle possède cet aspect festif de l'instant non-contrôlé qui adhère en auto-organisation spontanée. C'est une épiphanie, une expérience démesurée aussi bien au niveau social qu'individuel. Notre TAZ implique une certaine sauvagerie, une évolution du domestique au sauvage, un retour qui est un grand pas en avant. elle implique également une danse du chaos face à l'appareil de contrôle : l'Etat qui continue à se déliter et se pétrifier. A mesure que le pouvoir disparaît, notre volonté de pouvoir doit être la disparition. Nous devenons dans l'Internet profond la Babylone de l'information. Entre le Tigre et l'Euphrate, nous jonglons à travers nos labyrinthes et tunnels. Cette nuit nous avons reçu nos containers blindés, ils sont indispensables pour certaines expériences Borderline.

Nous rentrons peu à peu dans la Matrice avec nos énergies, notre sexualité débridée, nos psychoses maniaco-dépressives ; nos corps portent les implants d'un monde radieux. DDC_3592.JPG Nous devenons des xénogreffes affranchis. Une victoire sur soi de Nietzsche. C'est le concept précurseur de la dérive au sens situationniste de Lyotard. Une nouvelle géographie, une sorte de carte de pélerinage sur laquelle on a remplacé les lieux saints par des expériences borderline et de TAZ. Dans les eaux profondes chaque signe est une onde de fréquence hyperbasse. L'armée des Ombres a pris le chemin de la Demeure, ils vont s'emmurer dans leurs containers blindés et veiller sur son âme. Malédiction et destruction à ceux qui tenteront de blasphémer le sanctuaire, ils connaîtront l'impuissance et leur lignée s'éteindra. Ils n'auront plus de sexe et ils erreront dans la Nuit hantés par les bûchers qu'ils ont tenté d'allumer pour brûler ce qu'ils ont aimé par-dessus tout.

L'Esprit est là, l'Esprit est proche. Nous attendons l'avènement et guettons les apparitions...

19 septembre 2007 : 19:26

J'ai écrit il y a quelques mois le concept et le scénario de la performance où chaque spectateur absorbe la pilule DDC pour devenir acteur, isolé dans un container blindé avec mon échographeur ; la première personne se présente et tout bascule. Ce qui procède d'un acte artisitique devient au fil des minutes une communion où chaque être me confie pendant un instant son destin en absorbant ce qui va le faire disparaître dans le monde de la Borderline Biennial. Comment aurais-je pu imaginer trois cent six actions gravées à jamais. La vidéo en plan fixe révèle une forme d'invisible.

Nous sommes en train de nous effacer, au coeur de la TAZ dans le chaos originel avant qu'il n'y ait ni roi ni prêtre, ni agent de l'ordre avant l'histoire, avant la hiérarchie, avant le droit.

Notre seule force est la passion, le Chaos et l'Eros sont nos divinités, la volonté de puissance en tant que disparition prend tout son sens à la Demeure du Chaos. La vision alchimiste du nouveau monde associe la Materia Prima (le chaos des alchimistes) au champ de tous les possibles. Par nature, notre TAZ se saisit de tous les moyens pour se réaliser. Elle est un esprit chamanique primordial qui infectera jusqu'à l'Internet profond. Le vrai sens du Cyber-Punk. Nous avons avant de disparaîitre dans la BLB-DDC imaginé sur une face du Bunker (p6-7 du catalogue)* une projection de l'Internet incluant les marques du Chaos. Cette représentation des zones du Chaos serait proche de l'équation de Mandelbrot cachée dans la carte comme des îles qui semblent disparaître.

*DDC_2681.JPG

Nous créons une disparition de l'information ; toute catastrophe à l'intérieur de l'Internet est un noeud de pouvoir. Nous devenons les pirates de la TAZ pour produire des connexions fractales clandestines. Nous recréons au-delà des communes, des zones urbaines révolutionnaires. La vraie force est dans l'esprit des Zones Urbaines des mégapoles.

Par l'ouverture de la Borderline Biennial, la disparition des artistes en terme situationniste se traduit par la suppression et la réalisation de l'art. Nous partons tous pour Croatan ; notre TAZ est le seul espace où l'Art peut exister pour le seul plaisir du jeu. La linguistique du Chaos révèle une présence qui échappe à tout langage. Une présence éthérée subtile que décrit l'alchimie soufiste. L'attracteur étrange autour duquel s'agrège chaotiquement les évènements du monde.

Nous autres plasticiens décrétons une esthétique de la TAZ entre le Chaos et l'Ordre. La zone magique ou l'interruption du système devient l'illumination. La Borderline Biennial est née entre une utopie pirate et l'Internet profond. Elle prend d'assaut le système et retourne à l'invisible. Nous sommes une Insurrection hors le Temps et l'Histoire. Le cauchemard cyber-punk démarre dans le Bunker et les 12 containers. Ce blog disparaîtra au profit d'autres blogs.

18 septembre 2007 18:26

Horaires de Visite

Septembre / September
Du jeudi au dimanche de 15h00 à 18h30 / Thursday to Sunday 3:00pm 6:30pm

Octobre-Novembre-Décembre / October-November-December
Du jeudi au dimanche de 15h00 à 18h30 / Thursday to Sunday 2:30pm 6:00pm

17 septembre 2007 19:08

Il est minuit moins quart. Nous sommes fatigués, hébétés, ivres. Les oeuvres ont un sens fragile, leurs incarnats sont des spectres de nos désirs plastiques. L'eucharistie de la pilule DDC est un rite immuable et statique de l'effacement face au système matriciel. Ingurgiter cette pilule est un acte de foi, de contrition, d'humilité pour renaître dans un ailleurs qui serait le matin des magiciens. L'extension du domaine de la lutte passe par un acte codifié insurmontable parce que viscéral et pourtant anodin. L'acte est violent dans sa remise en cause. Il est pourtant un acte de partage idéologique pour communier dans un infra-mince qui procède de l'effacement du système.

16 septembre 2007 17:47

Lukas et Satomi de retour du Japon sont enfin à la Demeure. Ils arrivent avec des perf et des installations très déstabilisantes. Lukas décrit la Borderline comme le cauchemar cyber-punk qui vient enfin de commencer.

XeddyX, sa vie est d'exister entre ses deux X et c'est son choix, est anxieux. Son corps comme celui de Lucas est un oratoire pour les temps futurs. Leurs corps mutants et implantés sont porteurs d'espoir pour fucker la Matrice. Satomi m'évoque une invitation pour le groupe suisse Dark Zen Ouraken.

On parle de la perf de Suka Off (groupe radical polonais), Transfera, la transgression de l'espèce est bien là. Goin nous rejoint, Yvan veut envoyer du très lourd ; quand il rumine c'est que la sauce va être violente. Good Vibrations.

Le Jingle de la Borderline Biennial est trouvé en quelques minutes : le générique de Jubilee, 1977, Derek Jarman.

3.14 est passé in the place to be.

Didier hier soir de Materia Prima est surexcité, il voit l'émergence des corps enterrés dans le Temple protestant avec trois performers. Nous parlons de la perf : homme nu aux prises avec un cochon mort (Adultes Avertis/Adults Only), l'homomorphisme prend tout son sens là aussi la perf sera le Festin nu. Von Magnet va se produire dans Ni prédateur Ni proie, 120 dB et un grand blanc.

Taketeru Kudo, (Buto Performance) va nous rejoindre. Didier organise avec Materia Prima, Insomnia / Body without wings "shots" / Random

Vicente est un vrai pénible mais ce putain de mexicanos produit des volumes avec du gaz et de la matière digérée. La déjection finale incarne une forme animale et tellement transparente.

Stéphanie Moisdon et Hans Ulrich Obrist ont posé des vraies questions ; le jeu démarre, et comme dans tous les jeux il y a des perdants et un seul gagnant ;s'ils franchissent les limes l'oeuvre ou l'artitste élu peut choquer le monde de l'art. L'histoire d'une décennie qui n'est pas encore nommée nous questionne, nous allons répondre en catégorie Hors-Concours, nous revendiquons le plaisir du jeu, la transgression de la règle, et le statut de paria.

Albanel va tester le musée gratuit, la Demeure du Chaos est à ciel ouvert et gratuite avec 120 000 personnes par an. Les politiques ont souvent du retard sur l'histoire en cours.

Kate et Angie se préparent à une perf qui elle aussi transgresse les frontières intimes de notre sexe.

Hauviette va devenir le troisième oeil de la Borderline Biennial, elle est une histoire du dandysme au féminin.

15 septembre 2007 16:57

Pour comprendre l'esprit de la Borderline il faut relire le postulat ; certains ont lu trop vite ces 23 mots : apparition, annonciation, avènement, commencement, création, éclosion, émergence, épiphanie, éruption, esprit, évocation, explosion, fantôme, forme, hallucination, irruption, magie, manifestation, PMD , spectre, théophanie, venue, vision. Ils ont chacun un sens caché et chacun constitue une étape de l'art royal.

Une biennale d'état démarre sur un acte achevé. La montée d'adrénaline est à son max quelques heures avant l'ouverture, après nous sommes dans le post-coït.
J'ai donc décidé d'inverser la démarche en préparant les actes d'une dramaturgie dont les protagonistes et leurs oeuvres se découvrent au fil des 120 jours. Le signal est donné dans l'Internet profond où chacun va rejoindre la base. L'état dans l'état, la TAZ qui va provoquer le temps des apparitions, des hallucinations, des irruptions, en espérant la théophanie parmi nous. Nous attendons le temps des guérisons, les signes du ciel ou de la terre, nous invoquons son nom ; nous voulons jour après jour déchirer le voile, violer la Matrice.

Thomas Fouchet, le thaumaturge, est à nouveau parmi nous ; il revient pour réaliser une oeuvre commune, une carte du monde Vanitas, elle va éclore cette semaine. Thomas est un être exceptionnel, déchiré ; il a appris avec moi une double lecture du temps de l'oeuvre, il porte les stigmates du juste, les yeux brûlés par l'éclipse. Il va lui aussi subir une terrible épreuve, il le sait et il s'y prépare.

Livraison de nouveaux containers.
Ce sont des cages blindées faites pour emmurer ceux qui ont décidé de se retirer du monde durant 120 jours. Leur pénitence s'éxécute dans le cube parfait de 3x3x3. Leur seule pitance leur sera donnée par tuyau afin de respecter leurs voeux. Ils veillent sur la Demeure du Chaos.

En vieux ronin, je me consume en voyant toutes ses âmes qui se chargent dans le sanctuaire, mes frères de sang arrivent ; nous porterons notre toast à la république auto-proclamée du chaos durant l'agape dans le Bunker.

La Taverne de Dada est un havre de paix, où Jean-Tristan et Stéphanie ont donné une âme à leur lieu. Il me semble que Stéphanie a connu des épreuves de vie. Il y a chez Dada une profonde humanité.

 

_0___999 DDC_3441 DDC_3482 DDC_3478 DDC_3461

14 septembre 2007 18:45

A l'instant Tarik Noui et David Defendi sont en huis-clos dans le Bunker. La perf Versus 0.1 va être très dure... j'entends des bribes de texte qui vont accompagner le dernier combat aérien... La Nature c'est comme un tsunami à 10h00 du matin sur une plage thaïlandaise... Hiroshima, une nouvelle radiographie de l'espèce... C'est un conte du XXIème siècle gravé dans la chair, on vous laisse imaginer la suite.

Mathieu Briand est un vrai bon. Aux quatre coins du monde on se tape dessus depuis des années, c'est un vrai casse-couilles mais finalement on s'aime et on se respecte. Il a su envoyer chier toute la clique des Institutionnels, résultat des courses, un des seuls français qui est connu de la Côte Ouest jusqu'à Shanghaï ; il fait marner son équipe à la DDC, fait bouffer du plâtre à toutes les équipes, mais le résultat va être là. Et comme moi aussi, je suis un vrai casse-burnes, il va vraiment produire quelque chose d'exceptionnel. Au passage, c'est le seul mec qui est capable de dépasser 50 appels/jour. La perf dans la perf.

A la Biennale d'Art Contemporain de Lyon, Joe Verney-Carron est livide, pendu à son téléphone, devant nous, la pilule est dure à passer. Si ce mec se désinhibait, il pourrait même devenir drôle.

Foxy m'amène les xéno-greffes, étrange. C'est une chirurgie plastique et perméable ; elle me transperce. Je refuse que notre corps appartienne aux mandarins, au clergé et à l'état. Nous décidons de nous affranchir et faire de notre corps le Tabernacle de notre cathédrale intime. Nous sommes mutants dans notre chair et nos cerveaux.

Fabrice, à une heure du mat' est brûlé au troisième degré, une putain d'explosion avec un baril d'acétylène. La chair est violette et part en lambeaux, on veut l'emmener d'urgence à Saint Luc aux grands brûlés mais il refuse. Show must go on! Il reprend son oxy-coupeur et repart dans la Nuit. Ce mec qui fait tous poils mouillés 60 kilos a des nerfs d'acier. C'est un grand monsieur avec une sensibilité épidermique qui me suit depuis toujours dans les nuits sans lune. Un vrai compañeros.

Sydney est HS, il a soigné Fab une partie de la nuit et à force de jouer au docker sur les containers avec Joss et Thierry géant, le retour sur le plancher des vaches le trouble. Il a un putain de caractère mais il a les gênes de la guerre. Il n'a jamais connu la paix depuis 21 ans à cause de notre vie de déjantés ; c'est le destin du clan, la guerre comme une continuité de la vie.

Le Canadien a dit oui, la grand messe paganiste va pouvoir se propager à la DDC.

Lukas Zpira et Satomi ont terminé leur décalage horaire. Xeddyx arrive, les choses sont pourtant simples, ils vont combattre, bâtir une idée, une parole à hauteur de leurs rêves, de leur vanité.

Thierry géant a le spectacle dans le sang. Une brute de 2 mètres 10, 120 kilos avec un QI de 180 qui tout en finesse mène son spectacle. 20 ans qu'il est porte-flingues, régisseur, démolisseur, grutier d'engins très spéciaux, afficheur et maître de ballet.

Comme d'habitude la chorégraphie est règlée, Thierry Raspail et Thierry Prat à moins trois jours de l'Ouverture de la Biennale ; c'est un numéro de claquettes où la relation entre les deux est d'une complexité à BAC+18. Le binôme est pervers mais diaboliquement efficace. Un stalinien grenoblois reste fidèle à ses idées. Au passage, j'ai appris avec les années à vampiriser Thierry. C'est l'une des raisons pour laquelle chaque fois qu'il vient à la Demeure du Chaos, il voit un peu de lui dans ce Merzbau à la Schwitters.

13 septembre 2007 19:17

Bon, pourquoi les cables, les satellites et tout le bordel de l'Internet Profond ?
Foncez à votre vidéo club préféré et prenez Videodrome de Cronenberg, c'est désormais une réalité, la chaine universelle du village glocal est produite par le chaos du monde. Mattez dans le film culte O'blivion, fils de Mac Luhan, qui explique notre fascination de l'image interdite. Imaginez une seconde les petits loups que les chaines de propagande chiites, sunnites, tchétchènes, de l'armée américaine dégueulent en live... Eh oui, mieux que le snuf movie, le chaos reality-show, à suivre...

DDC_3369.JPG DDC_3370.JPG DDC_3382.JPG DDC_3409.JPG DDC_3405.JPG DDC_3419.JPG
Le container 668~9 est arrivé à la Sucrière, Nickel ! Devant le barnum géant très Côte Ouest de la Docks Art Fair, il faut de tout pour faire un monde. Prenez l'exemple de Joe Verney-Carron, co-fondateur de la Docks Art Fair, il aurait pu rester dans le fusil à deux coups, eh bien, non ! Il est devenu un génial publiciste de peu il devenait galeriste. Coté subventions publiques il a du génie. Ce brave garçon a toujours eu un problème méta-physique avec moi, le plus drôle : je ne l'ai jamais vu. A suivre...
13 septembre 2007 11:43
Ca y est, Lukas et Satomi arrivent d'Osaka JP ce soir - Materia Prima a magnifiquement réussi l'ouverture de sa biennale Souterrain IV - Pic maximum d'artistes en vue dans 10 jours ; heureusement on a trouvé un hôtel entier à louer dont la gérante est elle-même artiste, ça facilite les débats lorsque 35 splendides furieux reviennent de nuit... Petite passe d'armes icono avec Marc, on boucle le chemin de fer du 3ème ouvrage couleur format carré 128 pages où évidemment c'est la crise de la première de couverture ! Rien à faire, thierry ne lâche pas, de plus le portrait de son pote Jean-François Bizot doit être dedans... JeanBAP découvre les joies du blog borderline chaotique. Yining est arrivé de Chine hier soir, elle commence à produire avec thierry son œuvre monumentale, le détournement d'un container avec un concept simple, la Chine est plus puissante avec ses 30 millions de containers pour conquérir le monde qu'avec ses T72.WZ-123.Type 99. Goin est ravi, M6 natio en filmant Artprice Images, a filmé le sarcophage dans l'entrée des salles blanches souterraines. A tout à l'heure...
PS: il faut absolument lire Rebonds "Citizen Bizot, mort à 126 ans" dans Libé ce jour

12 septembre 2007 20:07

Borderline Biennial T-4 preview

DDC_3296.JPG DDC_3255.JPG DDC_3335.JPG DDC_3324.JPG DDC_3311.JPG


Laurent Courau nous annonce : "mais avec Luka et toute l'équipe, on veut l'esprit de la Spirale dans la Borderline" donc Laurent magne toi et vient nous rejoindre...

12 septembre 2007 11:16

Tournage du clip du groupe Cyber Punk Fluo : Punish Yourself - Arrivée de nouveaux containers - Il y a désormais 12 TAZs (Zone d'Autonomie Temporaire), certaines seront en ville, d'autres à la DDC. Une TAZ de 20 pieds arrive par grue devant la Sucrière (Lyon) avec Cart1 qui s'acharne dessus depuis une semaine. Coté DDC, 9 kilomètres de cable en tous genres (courant fort, coax, RJ) relient les TAZ-container entre elles. A la vitesse où ça va, la DDC aura l'ambiance du port de Rotterdam. Ca coupe, ça soude, ça découpe, ça ponce, ça pompe, ça peint, ça bombe, ça remplit, ça pulvérise, ça plâtre, ça enduit, ça creuse profond, ça défriche, bref, la Borderline est en marche et rien ne peut l'arrêter... Scoop du jour : l'ensemble des artistes est sur le chantier de 12 000 mètres dès 7h30 le matin. Ce qui pour certains constitue une performance dans la performance ;-)

11 septembre 2007 19:07

Le 68 pages de 115 000 exemplaires de la Borderline Biennial est un chef d'oeuvre d'impression, un grand merci à l'équipe de RICCOBONO imprimeur et à l'équipe de Lyon Poche avec une mention prix littéraire pour Stani Chaine et la patience de Patrick Deschamps sur la nuance des gris. Il faut dire que Marc et thierry sont des grands pénibles pour leurs oeuvres et leurs photos. Beaucoup d'imprimeurs se sont retrouvés au bord du suicide depuis 25 ans qu'ils éditent. La propagande par le catalogue démarre cette nuit dans les lieux mal fréquentés.

10 septembre 2007 18:36

Bientôt les horaires de la Borderline Biennial

 

Salut les petits Loups et Louves,

 

Dès mercredi soir, un catalogue de 68 pages spécial Borderline Biennial à la Demeure du Chaos est disponible, soit en maison de presse en achetant le Lyon Poche "Un Week End de Patrimoine et un an de Spectacle" (1 euro), soit gratuitement à l'entrée de la Demeure du Chaos. 100% de photos inédites et textes de thierry Ehrmann et Marc Del Piano. Que personne ne s'affole, nous en avons tiré en plus de Lyon Poche (25 000 ex.), 90 000 exemplaires qui seront distribués gratuitement dans les différents lieux culturels et underground de Lyon.

Un des principaux lieux de distribution sera à la billetterie de la Sucrière dans le cadre de la Biennale d'Art Contemporain de Lyon. Pour ceux et celles qui animent des lieux culturels ou d'échange, des exemplaires et affiches sont à votre disposition, écrivez nous contact@salamanderspirit.org

Restez connectés, cette page évolue d'heure en heure...

PS: petite règle de la Borderline Biennial,
I. après avoir lu l'affiche ci-dessous, la Borderline est purement expérimentale, les performances et actions sont annoncées en dernière minute.
II. on vous rappelle que nous sommes entièrement gratuit mais que la mairie nous a limité à un ERP (Etablissement Recevant du Public) de 250 personnes maxi. Donc pas de psychodrame, les refus pour les performances sont dans le cas où le seuil maximum sera atteint ; il y a déjà une cinquantaine d'artistes programmés : "120 jours d'extase, de grâce et de décadence" où la Demeure du Chaos a convié les plasticiens les plus trash à la pousser à bout et révéler ses penchants addictifs. On aurait envie de décrire cette orgie artistique comme " un cri moral qui frôle le délire" qui ne laissera personne indifférent.

thierry et Marc

Entrée libre réservée à un public adulte et averti. Pour chaque performance, nous sommes limités à un nombre restreint de participants. L'absorption de la pilule DDC ainsi que son échographie constituent votre laissez passer obligatoire pour disparaître dans le monde de la Borderline Biennial.
No program
La Borderline Biennial
se refuse à un programme, les seuls mots seraient :

Apparition, annonciation, avènement, commencement, création, éclosion, émergence, épiphanie, éruption, esprit, évocation, explosion, fantôme, forme, hallucination, irruption, magie, manifestation, PMD , spectre, théophanie, venue, vision…

 
Index-Home-Accueil - Présentation/About us - Images/Photos - Vidéos/Videos - Soutien-Pétition - Signez la Pétition/Sign the Petition - Lettre d'information/Newsletter - Borderline Biennial et Blog de Thierry Ehrmann - Fiction(s) - Livres et Publications/Books and Prints - Revue de Presse/In the News - Infos Pratiques/Information - Liens/Links - Webmasters - Plan d'accès/Access Map - Musée l'OrgAne/OrgAn Museum - Infos Légales/Legals
La Demeure du Chaos - Les Évènements - Events
Thierry Ehrmann - Abode of Chaos - Caos Abode